Découvrez ci-dessous notre Foire Aux Questions de la Validation par Acquis de l’Expérience.

Cliquez sur chaque question pour découvrir la réponse.

Oui, à l’exception des certifications suivantes :

  • Les diplômes généraux (ex : baccalauréat général)
  • DAEU-B
  • Certifications
  • Certains diplômes correspondant à des professions réglementées ou répondant à certaines normes de sécurité indispensables
  • Toute certification non enregistrée au RNCP (art. L6411-1 du code du travail)

L’université de Montpellier ne valide que ses propres diplômes.

Selon la loi, toute personne bénéficiant d’une année d’expérience en lien avec le diplôme demandé.

Il est à noter que pour les diplômes de niveau Licence et Master, une seule année d’expérience pourrait être insuffisante.

Non. Vous présenterez devant un jury votre Livret II : reflet de votre expérience et surtout de vos compétences en lien avec le diplôme.

L’accompagnement à l’Université de Montpellier comporte 5 étapes, définies par la charte nationale de l’accompagnement :

  • Entretien individuel et analyse du parcours
  • Lien entre le référentiel et le parcours du candidat
  • analyse descriptive des activités du candidat
  • Retours et échanges sur le livret II
  • Préparation de l’entretien avec le jury

Toute expérience acquise à l’étranger peut être prise en compte si vous fournissez les éléments de preuves, traduits en français par un traducteur homologué.

Cependant, les différences de norme de production ou de sécurité entre les pays peuvent ne pas correspondre aux compétences du diplôme français.

Il faut justifier d’au moins une année d’expérience (1 607 heures, équivalent temps plein) en rapport avec le diplôme visé.

Les activités peuvent avoir été exercées de façon continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, rémunérées ou non (bénévolat, action syndicales, etc).

Si vous êtes salarié : votre entreprise peut financer les frais sur le Plan de développement de l’entreprise ou vous pouvez mobiliser votre CPF (compte personnel de formation).

Si vous êtes en reconversion professionnelle : mobilisez Transition Pro.

Si vous êtes demandeur d’emploi : Pôle emploi ou certains programmes régionaux peut financer tout ou partie de votre VAE et vous pouvez mobiliser votre CPF.

Si vous êtes personnels de l’UM : il existe un financement spécifique, rapprochez vous de votre gestionnaire VAE.

Consultez le site de référence pour trouver votre solution de financement.

Vous pouvez trouver les informations sur toute la France ici : http://www.vae.gouv.fr/?page=carte-prc

Pour l’Occitanie, ici : https://espace-conseil-vae.fr/

Rien ne vous oblige à prévenir votre employeur, sauf si vous souhaitez l’associer à votre financement ou si vous souhaitez demander un congé VAE.

Lorsque vous souhaitez entreprendre une démarche de VAE à votre initiative, vous avez droit à un congé pour VAE (CVAE) d’une durée de 24 heures, consécutives ou non.

Ce congé vous permet de vous absenter sur votre temps de travail, soit pour participer aux épreuves de validation, soit pour bénéficier d’un accompagnement à la préparation de votre validation.

Aucune condition d’ancienneté n’est requise que vous soyez en CDD ou en CDI.

Vous devez faire une demande d’autorisation d’absence à votre employeur (lettre avec Accusé de Réception) avec le document de recevabilité de votre candidature. Votre employeur a 30 jours pour faire connaître sa réponse, l’absence de réponse dans ce délai vaut accord.

Non, mais il peut donner des raisons pour reporter votre congé de 6 mois à partir de la date de votre demande. Il a 30 jours pour vous répondre sur votre demande de congé.

Une VAE a une durée moyenne de 12 mois :

  • Cela dépend du moment où vous démarrez votre VAE vis-à-vis de la date de session de jury (Avril ou Novembre)
  • Cela dépend également de votre possibilité à vous dégager du temps
  • Enfin, cela dépend de votre accompagnement : l’accompagnement réalisé par l’UM vous donnera une cadence pour avancer

Vous pouvez déposer jusqu’à 3 demandes par an pour 3 diplômes différents.

Le coût de la VAE à l’Université de Montpellier :

Frais d’étude du Livret I :

  • 50 €

Parcours avec accompagnement :

  • 2 000 €

Parcours sans accompagnement :

  • 800 €
  • Frais d’accompagnement à l’oral jury (2h facultatives) : 200 €

Vous êtes auditionné sur une des deux sessions annuelles (Avril ou Novembre). L’audition se déroule plutôt en présentiel, même si des possibilités à distance sont mises en place pour recevoir l’ensemble des candidats.

Après présentation des participants et rappel des règles de la VAE, l’audition débute :

  • Vous présenterez votre Livret II en 20 minutes via un support informatique
  • Suivies de 20 minutes de Questions/Réponses
  • La délibération conclue l’audition

La réponse du jury est immédiate.

Le jury est souverain et il vous indiquera si vous validez le diplôme en totalité, en partie (voir la question sur ce sujet) ou s’il vous refuse le diplôme.

Le jury est souverain dans sa décision : il peut vous octroyer la totalité ou seulement une partie du diplôme.

Dans ce cas, il existe deux possibilités :

1. Soit le jury estime que vous devez suivre une partie de la formation pour compléter vos compétences. Vous vous inscrirez comme stagiaire de la formation continue pour suivre les cours que le jury vous indiquera. A la fin de ces cours et selon vos notes, vous validerez ou non le diplôme.

2. Soit le jury estime que votre exposé n’est pas assez complet sur certains points et il peut vous demander la rédaction d’un mémoire complémentaire sur un sujet précis. Après lecture de votre mémoire, le jury estimera votre travail complémentaire comme suffisant, ou non, pour valider le diplôme en totalité.